-A +A

Un Resort Thermal de nouvelle génération

Composé d’un établissement thermal, d’un spa thermal, d’une résidence de tourisme 4 étoiles, d’un restaurant et d’une résidence services pour séniors autonomes (unique en France), le nouveau Resort thermal de Châtel-Guyon ouvrira ses portes, à l’horizon 2019.
 
Ce projet est porté par le Groupe France Thermes gestionnaire des Thermes de Châtel-Guyon depuis le 1er janvier 2017, fort d’une première expérience réussie à Bagnoles de l’Orne en Normandie (61). Le modèle nouveau de Resort Thermal créé pour la ville de Châtel-Guyon, intégrera les spécificités de la station. Un concept de médecine thermale unique en Europe sera notamment développé autour de la qualité digestive et du Microbiote intestinal. Les domaines de pleine santé seront également valorisés : alimentation, sommeil, activité physique, éducation à la santé…
 
Par rapport à l’établissement thermal actuel, le nouveau Resort permettra :
- d'accroître la capacité d’accueil des curistes médicalisés de 6 000 à 10 000 par an ;
- d'étendre la période d’ouverture de février à novembre soit 294 jours (contre 229 actuellement) ;
- de créer 80 emplois nouveaux en passant de 60 à 140 emplois équivalents temps plein d’ici 8 ans ;
- d'attirer de nouveaux curistes et clients, français ou étrangers, avec des profils différents, davantage axés sur la prévention santé et le bien-être.
 
Cet investissement s'inscrit dans le cadre de la plateforme France Développement Tourisme annoncée par la Caisse des Dépôts le 8 octobre 2015 et qui entend accompagner le développement du thermalisme.
L’investissement total, qui sera l’un des plus importants portés par un groupe privé dans le secteur du thermalisme français au cours des dernières années, se monte à 32.8 M€ dont 5 M€ (15 %) seront apportés conjointement par l’Etat, l’Europe, la Région, la Communauté de communes « Volvic Sources et Volcans » (VSV) et la Ville de Châtel-Guyon.
 
Partenaire de ce projet emblématique du renouveau du thermalisme en France aux côtés de France Thermes, la Caisse des Dépôts apportera 42 % des fonds propres nécessaires à l’opération immobilière. Ainsi, la Caisse des Dépôts sera co-investisseur minoritaire de la société commune France Thermes Immobilier SAS (FTI), chargée de construire et de porter l’immobilier de ce projet.